La Région bruxelloise désigne 12 occupants temporaires pour une partie des bâtiments du 17-19 rue de Manchester

27 juillet 2021
Les plateaux pour l’occupation temporaire se trouvent dans les bâtiments surlignés en bleu du site Manchester entouré en bleu. © sau-msi.brussels (Simon Schmitt - www.globalview.be)Les surfaces disponibles pour une occupation temporaire se trouvent aux étages de ces bâtiments. © sau-msi.brussels (MSA-Idea-Origin)

Après avoir lancé un Appel à manifestation d’intérêt (AMI) en mars dernier, la Région bruxelloise, représentée par la Société d'Aménagement Urbain (SAU), maître d’ouvrage délégué pour piloter ce projet, a choisi 12 dossiers parmi les 28 candidatures reçues. L’occupation temporaire totalisera près de 3.000 m2 et préfigurera le futur pôle artistique et créatif régional de la rue de Manchester.

Les bâtiments des 13-15 et 17-19 rue de Manchester sont destinés à accueillir des équipements productifs de types culturel, artistique et créatif ainsi que des équipements connexes (locaux administratifs, salle polyvalente, résidences d’artistes…). Il s’agit d’un des dossiers prioritaires du Contrat de Rénovation urbaine « Heyvaert - Poincaré » (CRU 5) financé par la Région de Bruxelles-Capitale.

En avril 2020, le Gouvernement bruxellois avait déjà décidé de pérenniser l’occupation de l’asbl Recyclart sur le site 13-15 rue de Manchester, compte tenu des activités que celle-ci développe en lien avec le futur pôle créatif.

Comme sur d’autres sites précédemment, la Région, à l’initiative du Ministre-Président Rudi Vervoort, a décidé de mettre à profit la période qui précède les travaux d’aménagement définitifs du pôle artistique et créatif, prévus à partir de mi-2023, pour organiser l’occupation temporaire d’une partie des bâtiments situés au 17-19 rue de Manchester. Un Appel à manifestation d’intérêt (AMI) a donc été lancé pour une partie des étages de deux bâtiments situés en intérieur d’îlot, dans la cour du 17-19 rue de Manchester, pour un total de près de 3.000 m² répartis sur plusieurs plateaux. 

Le Ministre-Président Rudi Vervoort explique : « Comme nous l’avons déjà réalisé avec succès pour d’autres projets de développement urbain à Bruxelles, nous voulons profiter de la phase préparatoire de cette reconversion pour développer des projets temporaires avant le début des travaux. Des espaces comme celui-ci, où les gens peuvent expérimenter librement et volontairement, sont primordiaux. Et avec la crise sanitaire qui a sérieusement impacté les secteurs culturels et événementiels, mais aussi la population, de tels projets locaux sont précieux. Ils permettent aux riverains, à tous les Bruxelloises et Bruxellois mais aussi aux visiteurs de notre Région-Capitale de s’approprier les lieux, de se rencontrer, de collaborer, d’échanger, etc. Cette phase de transition donnera à ce lieu une identité spécifique, qui perdurera au-delà de l'achèvement de l'utilisation temporaire. »

Une préfiguration du projet définitif

La Région ambitionne d’y développer un pôle productif de type culturel, artistique et créatif, préfiguré par une vitrine d’expérimentation développée par la SAU. Ceci via un projet temporaire cohérent, au sein duquel les différents occupants œuvrent en synergie et non de manière autonome, constitué, d’une part, d’ateliers productifs ciblant les métiers des industries culturelles et créatives et, d’autre part, de structures fortement ancrées dans le quartier et ouvertes sur celui-ci.

Un comité de sélection réunissant différentes parties prenantes dont le propriétaire des lieux (SPRB - Direction Facilities) et la commune de Molenbeek, a désigné les occupants temporaires suivants, qui commenceront à s’installer en septembre :

  • ASBL Impulsion : projet artistique, socioculturel et pédagogique axé sur l’expression urbaine (dance, formation, production).
  • Entropie Production : collectif  de production accompagnant les artistes émergents dans les champs des arts de la scène, de la performance, des arts visuels et radiophoniques. 
  • Habemus Papam : structure offrant un accompagnement des artistes dans le développement de leurs projets afin d’en favoriser un rayonnement le plus durable possible.
  • Rainbow Nation Brussels : organisation visant à faire progresser l’expression artistique, culturelle et civique des personnes LGBTQIA+.
  • Black History Month : collectif d’artistes actifs dans la promotion de la culture africaine et afro-diasporique (art/littérature/scène).
  • Dis les Termes : projet de production de contenus audiovisuels et éducatifs en forte relation avec la jeunesse du quartier.
  • Podcasting from the margins : projet sur la démocratisation des voix à travers les réseaux sociaux, les blogs et les podcasts.
  • Cens Academy : projet éducatif et sportif favorisant l’essor social, physique et le bien-être des jeunes.
  • ATLAS : projet éducatif et artistique dans les domaines de la scénographie, de la chorégraphie et l’expression corporelle.
  • Imazi.Reine : projet éducatif et artistique, ayant des activités très larges (production artistique, création théâtrale, expositions, colloques, formation audiovisuelle, tables de discussion).
  • Damaged Goods : projet en support à de nombreuses structures artistiques naissantes dans les secteurs tel que l’audiovisuel, la scénographie, les arts plastiques…
  • Not only Voices : projet inclusif et participatif dans le secteur de l’audiovisuel et des médias.
  • Plusieurs artistes plasticiens.

 

Catherine Moureaux, la bourgmestre de Molenbeek Saint-Jean, souligne « je suis heureuse de voir que ce processus alliant pouvoirs publics et associations citoyennes aboutit aujourd’hui à un tel résultat. Nous souhaitions que ces espaces soient utilisés de façon optimales et que ces grands espaces vides se remplissent de projets culturels et sociaux vivants.  Ça sera le cas, avec les 12 projets que nous avons sélectionnés, nous aurons 12 acteurs dynamiques qui profiteront de lieux exceptionnels pour développer leurs projets de création.  Par ailleurs, et c’était capital pour moi, les activités qui se dérouleront dans les bâtiments s’ouvriront au quartier de la Duchesse et à ses habitants ».

Gilles Delforge, le directeur de la SAU, se réjouit « de la qualité des dossiers de candidatures que la SAU a reçus. Les porteurs de projet sélectionnés vont permettre à la SAU de mener une nouvelle opération contribuant à mettre le patrimoine foncier régional à disposition des Bruxellois, comme elle le fait déjà à travers des occupations temporaires présentant chacune leurs spécificités : See U dans le cadre de Usquare.brussels, le projet de reconversion de l’ancienne caserne Fritz Toussaint depuis avril 2019 ; MolenWest à côté de la gare de l’Ouest depuis septembre 2020 ; « L’Été à Josaphat » sur le site de l’ancienne gare de triage Josaphat l’été dernier et cet été. Chaque fois, de manières différentes, les publics sont au rendez-vous. Ce qui a même valu à la SAU et à See U un Visit.brussels Award fin 2020 ».

Modalités pratiques

Les critères qui ont conduit le comité de sélection à choisir ces 12 porteurs de projet portaient sur des éléments tels que le potentiel de préfiguration du futur pôle productif de type culturel, artistique et créatif ; la valeur ajoutée pour le quartier et ses habitants ; la capacité à intégrer la vision et les ambitions portées par la Région pour ce site ; la capacité à s’intégrer dans un projet à identité globale en synergie avec les autres occupants ; la capacité à s’investir pour la communauté dans la gestion du bâtiment ; la capacité à rayonner à plus large échelle ; le degré de compatibilité vis-à-vis du site (son histoire, ses espaces, ses contraintes spatiales, ses riverains…) et vis-à-vis des autres futurs occupants ; la faisabilité technique, financière et administrative ; la qualité de l’équipe.

Les espaces seront loués Casco, mais néanmoins pourvus du confort nécessaire pour y travailler (chauffage et sanitaires), aux porteurs de projet. Ceux-ci devront se conformer à une série de règles dont notamment : la signature d’une convention d’occupation précaire ; le paiement d’un loyer et la participation aux charges du site ; l’obligation de libérer le site à l’échéance prévue ; le financement propre des investissements nécessaires au projet et des charges qui y sont inhérentes ; le respect des réglementations en vigueur et l’obtention de toutes les autorisations nécessaires ; le fait d’être assuré ; etc.

Plus d'infos sur

La Région bruxelloise dévoile le futur centre d’accueil intégré pour usagers de drogues

12 octobre 2021

La Région de Bruxelles-Capitale a dévoilé ce mardi 12 octobre, en compagnie des bourgmestres de la Ville de Bruxelles et de la commune de Molenbeek Saint-Jean, Philippe Close et Catherine Moureaux, le projet de futur Centre Intégré pour usagers de drogues en grande précarité. Construit...

Lire la suite
La façade sud du futur bâtiment, du côté du futur Parc Béco. © Bogdan & Van Broeck – BC Architects & Studies

La SAU au salon Realty 2021

17 septembre 2021

La SAU sera présente ce mercredi 22 septembre à 9h au salon immobilier professionnel Realty pour faire le point, en compagnie de citydev.brussels, sur ses marchés publics en cours et à venir : Usquare.brussels, Frame, LE CHAT cartoon museum, Hippodrome, Manchester, Magasin 4, etc.

  • ...
Lire la suite

Enquête publique : donnez votre avis sur le projet de Plan d’Aménagement Directeur Josaphat

16 septembre 2021

Le nouveau projet pour le quartier Josaphat est traduit dans un Plan d’Aménagement Directeur (PAD). Il a été approuvé en première lecture par le Gouvernement bruxellois.
Maintenant, c’est à vous de donner votre avis ! Participez à l'enquête publique qui se déroule du 16 septembre au
...

Lire la suite
Josaphat: vue sur le bioparc. © perspective.brussels / BUUR