Usquare.brussels: la reconversion de l’ancienne caserne monte en régime et met l’accent sur la réutilisation de matériaux

11 mai 2022
Le bâtiment qui a été déconstruit le long de l’avenue de la Couronne et une simulation de la future nouvelle entrée du site, qui sera aménagée avec des briques récupérées. (© sau-msi.brussels et © evr architecten, BC Architects, Callebaut Architecten)Vus depuis l’intérieur du site Usquare.brussels, le bâtiment qui a été démonté le long de l’avenue de la Couronne et une simulation de la future nouvelle entrée du site, qui sera aménagée avec des briques récupérées. (© sau-msi.brussels et © evr architecten, BC Architects, Callebaut Architecten)© sau-msi.brussels (DPMN Digital)© sau-msi.brussels (DPMN Digital)© sau-msi.brussels (DPMN Digital)© sau-msi.brussels (DPMN Digital)© sau-msi.brussels (DPMN Digital)© sau-msi.brussels (DPMN Digital)© sau-msi.brussels (DPMN Digital)© sau-msi.brussels© sau-msi.brussels (GlobalView)Usquare.brussels: la reconversion de l’ancienne caserne monte en régime et met l’accent sur la réutilisation de matériaux

Le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale Rudi Vervoort, la rectrice de l'ULB Annemie Schaus, le recteur ad interim de la VUB Jan Danckaert et le directeur de la Société d’Aménagement Urbain Gilles Delforge ont fait le point, ce mercredi, sur l’état d’avancement de Usquare.brussels, la transformation de l’ancienne caserne Fritz Toussaint en un quartier ouvert, mixte et multifonctionnel. En compagnie du bourgmestre d’Ixelles, Christos Doulkeridis, d’un représentant de la Direction générale de la politique régionale et urbaine de la Commission européenne (DG REGIO), Carlo Girlanda, et de représentants des auteurs de projet et des entreprises impliqués dans les travaux en cours, ils ont visité le chantier en cours avec les médias, en mettant l’accent sur les opérations de récupération de matériaux sur le site (briques, vitres, sanitaires, carrelages…) en vue de leur réutilisation sur place.

Les travaux lancés en janvier dernier par l’ULB et la VUB, qui s’étaleront jusqu’à fin 2023, concernent la reconversion du complexe formé par les six bâtiments situés à front du boulevard Général Jacques pour créer un pôle universitaire commun et partagé entre les deux universités de 9.000 m². La Région bruxelloise, propriétaire du site, a accordé aux deux universités un droit d’emphytéose sur ces six bâtiments.

En septembre 2022, la Société d’Aménagement Urbain (SAU), qui coordonne l’ensemble des opérations de reconversion de la caserne et pilote elle-même certaines de ses étapes, entamera la rénovation de l’enveloppe de l’ancien Manège de la caserne, dont les 1.600 m² seront à terme réaffectés en une halle axée sur l’alimentation durable. En novembre 2022, la SAU lancera le chantier de renouvellement de tous les impétrants (eau, gaz, électricité, télécoms, égouts) et de création d’un réseau de chaleur en sous-sol. En bonne coordination avec l’avancement des chantiers successifs de reconversion des autres bâtiments, la SAU réalisera aussi, par la suite, le réaménagement de la surface des espaces publics du site. Beliris a par ailleurs commencé le désamiantage de certains bâtiments, qui se déroulera par phases jusqu’en 2023.

Le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, indique : « Je me réjouis de constater l’avancement de la partie universitaire du chantier qui concerne les deux façades sur la ville de Usquare.brussels les plus visibles pour le grand public. Avec la déconstruction d’un bâtiment, qui sera remplacé par la future nouvelle entrée principale du site sur l’avenue de la Couronne, tous ceux qui passent par l’angle de l’avenue de la Couronne et du boulevard Général Jacques peuvent désormais constater la concrétisation en cours de la volonté qui animait la Région quand elle a décidé de reconvertir le site et de l’ouvrir sur la ville. Ces travaux seront suivis, notamment, par les chantiers de logements pour familles, dont le gouvernement régional a décidé qu’ils seront tous publics sur le périmètre de l’ancienne caserne. D’ici quelques années, Usquare.brussels sera devenu un quartier ouvert, mixte et dynamique, urbain et convivial, universitaire et international, durable et innovant, pour lequel la Région, les universités et la SAU ont fixé des objectifs ambitieux, d’une part, en termes de mise en valeur du patrimoine et, d’autre part, en matière de construction circulaire axée sur le réemploi des matériaux. Je tiens à remercier vivement l’ULB et la VUB pour leur implication déterminante dans ce projet ambitieux pour la Région. Ainsi que le Fonds européen de développement régional (FEDER), qui soutient les travaux sur le futur versant universitaire de Usquare.brussels et sur la future halle alimentaire. »

Lien durable entre la ville et les deux universités

Annemie Schaus, la rectrice de l’ULB, et Jan Danckaert, le recteur ad interim de la VUB, rappellent que ce chantier « renforce la valeur déjà hautement symbolique de la collaboration entre nos deux universités et avec la Région bruxelloise. Il concrétise notre volonté commune de contribuer au développement d’un site pleinement ancré dans le tissu urbain. Les activités universitaires qui se tiendront dans ces bâtiments seront en effet tournées vers la ville et ses citoyens et s’ajouteront aux liens sociétaux créés par nos deux Fablabs déjà actifs sur le site ».

En effet, la rénovation du complexe formé par les six bâtiments situés à front du boulevard Général Jacques permettra d’y installer : le Brussels Institute for Advanced Studies (premier institut d’études avancées en Belgique, destiné à accueillir en résidence des chercheurs internationaux) ; le Centre de recherches en Etudes urbaines, Sciences de la Durabilité et Transformations Environnementales ; une Maison d’Accueil International (rassemblant des services à destination des étudiants, chercheurs et professeurs en provenance ou à destination de l’étranger) ; et un lieu de « Citizen and participative Science », espace unique de participation et de dialogue entre les universités et la ville.

Annemie Schaus et Jan Danckaert soulignent que « les Bruxellois peuvent déjà constater l’évolution physique progressive du lieu et le début du désenclavement du site. Nous espérons qu’à mesure que les travaux avanceront, cela puisse contribuer à créer des liens entre les habitants et nos universités. Et nous nous réjouissons de disposer de nouveaux lieux de recherche dédiés aux thématiques urbaines et pensés pour accueillir et rapprocher les publics. L’association des bureaux d’architecture evr architecten, BC Architects, Callebaut Architecten et du bureau d’études VK Engineering, désignée par marché public, a développé un projet sur mesure pour les universités, alliant démarche contemporaine et mise en valeur du patrimoine. Le projet d’architecture pour cette réhabilitation, tant sur la disposition des lieux et des accès que sur le vocabulaire utilisé pour donner une nouvelle identité à ces bâtiments emblématiques, répond au souhait des universités de créer toujours plus de liens avec la ville ».

Ambitions environnementales : réemploi de matériaux et géothermie

Gilles Delforge, le directeur de la SAU, précise que « les travaux qui ont été et seront encore lancés cette année seront suivis d’ici 2028 par plusieurs autres étapes successives de la reconversion du site, dont la construction des logements familiaux par la SLRB et par citydev.brussels ainsi que la production des logements étudiants pour lesquels la SAU a lancé un marché public en concertation avec l’ULB et la VUB. La SAU, qui coordonne les opérations de reconversion du site, est aussi maître d’ouvrage pour plusieurs d’entre elles. Après la rénovation de l’ancien manège, elle y pilotera la mise en exploitation de la halle alimentaire. Halle qui sera à terme, sans aucun doute, un des éléments phares de Usquare.brussels et un équipement partagé très utile pour les habitants des quartiers voisins. Ce qui constitue un des objectifs majeurs de Usquare.brussels. Comme aussi la volonté d’assurer la durabilité du projet et l’intégration de l’économie circulaire. Ainsi, sur les 26 bâtiments du site, 18 seront conservés et réhabilités et 2 seront surélevés, tandis que seulement 3 seront démolis-reconstruits et 4 démolis sans être reconstruits, ceci afin d’offrir un espace public généreux et qualitatif, avec notamment la création d’un jardin public de pleine terre. Accompagnée par l’asbl Rotor, la SAU a aussi défini une stratégie circulaire à l’échelle du site. Les objectifs généraux sont de gérer de façon exemplaire les ressources matérielles au sein du projet : faire avec l’existant, maximiser le réemploi et le recyclage des matériaux issus de la déconstruction, choisir des matériaux qualitatifs… Les universités se sont inscrites dans cette approche et ces principes sont pleinement intégrés dans le chantier en cours, que l’ULB, la VUB et la SAU ont confié par marché public à l’entreprise BPC – Bâtiment et Ponts Construction. »

Annemie Schaus, la rectrice de l'ULB, et Jan Danckaert, le recteur ad interim de la VUB, soulignent que « les universités sont particulièrement heureuses d’avoir pu contribuer au développement de nouvelles connaissances en économie circulaire et aux études relatives aux énergies renouvelables en proposant une collaboration entre leurs chercheurs et les bureaux d’étude. Cette coopération fructueuse aura permis d’atteindre, pour cette première opération, les objectifs ambitieux définis par la Région bruxelloise et les universités pour l’entièreté du site Usquare.brussels. Ceci notamment grâce à la récupération des briques des bâtiments démantelés pour construire les édifices marquant les nouvelles entrées et le grand escalier monumental qui remplaceront le bâtiment avenue de la Couronne. Ainsi qu’à travers les forages tests de géothermie qui permettront, à terme, de raccorder les bâtiments, dont la reconversion a débuté, à un réseau de chaleur alimenté par cette énergie renouvelable. Ce qui réduira l’empreinte carbone des activités de l’ULB et de la VUB sur le site de Usquare.brussels. »

La dernière saison estivale de l’occupation temporaire See U

Gilles Delforge, le directeur de la SAU, insiste par ailleurs sur le fait que « les activités proposées dans le programme de gestion transitoire See U, que la SAU a initié en concertation avec la Région, la commune et les universités, se poursuivront jusqu’à la fin de l’été 2022. Et la SAU réfléchit à la meilleure manière de conserver la dynamique collective et d’ouverture que See U a permis d’instaurer entre les occupants du site et avec les riverains de l’ancienne caserne ».

Christos Doulkeridis, le bourgmestre d’Ixelles, porte un regard positif sur ce projet qui se termine : « L’occupation transitoire du site des casernes par See U est une des premières de la sorte en région bruxelloise, transitoire dans le temps, entre deux occupations bien différentes, mais transitoire aussi dans l’espace et dans la cité en ce qu’elle a créé des ponts entre les différentes fonctionnalités du quartier : découvrir, se rencontrer, se cultiver, apprendre, s’émouvoir, faire communauté en valorisant la mixité pour créer toujours plus d’échanges. See U a constitué un trait d’union entre un site fermé et sécurisé vers un nouveau quartier ouvert à toutes et tous, axé sur le savoir et le partage de connaissances ». Pour l’édile ixellois, l’avenir du site est tout aussi inspirant : « le projet Usquare.brussels renforce la présence des universités sur le territoire d’Ixelles, ce dont je ne peux que me réjouir et ce, dans une optique résolument ouverte sur le quartier et dans l’esprit de mixité des usages et des publics qui nous est cher. La transformation de ce site historique et stratégique constitue un très bel exemple de collaboration innovante entre plusieurs acteurs publics et le monde universitaire, au service d’une ville inclusive et de ses citoyennes et de ses citoyens ».

Le Secrétaire d'Etat régional chargé de l'Urbanisme et du Patrimoine, Pascal Smet, estime que « l'occupation temporaire a redynamisé les lieux, le début des travaux offre une perspective et la réutilisation des matériaux renforce l’image d’une région où l’on réduit les destructions d’immeubles tout en favorisant la circularité. Respecter le patrimoine et le passé tout en construisant l’avenir. C’est possible et ce projet en est la preuve. C’est un nouveau quartier qui se construit ici. C’est en s’appuyant sur nos points forts, la VUB et l’ULB, que nous offrirons à ce lieu un rayonnement à l’international. »

Financements universitaire, régional, fédéral et européen

La réhabilitation des sept premiers bâtiments du site par les universités et la SAU (les 6 à front du boulevard Général Jacques et le Manège) est rendue possible par un important subside européen, complété par des budgets supplémentaires apportés par les deux universités et par la Région de Bruxelles-Capitale. Le Fonds européen de développement régional (FEDER) contribue ainsi à la réalisation de ce projet à hauteur de 1.391.398,10 euros pour la reconversion du Manège et 9.033.200 euros pour la reconversion des bâtiments situés à front du boulevard Général Jacques. Le FEDER soutient ce projet au titre de ses ambitions environnementales, dans la mesure où il permettra de créer un centre de recherche consacré à des thématiques liées au développement durable, un centre d’interprétation sur le développement durable lié au centre de recherche, un Institut d’études avancées dédié au développement durable, le Brussels Institute for Advanced Studies (BIAS), mais aussi une halle dédiée à l’alimentation durable.

Le financement des travaux de désamiantage des bâtiments bénéficie d’une intervention de BELIRIS à hauteur de 137.000 euros.

Par ailleurs, l’attention particulière portée au réemploi des matériaux de construction et aux nouvelles pratiques d’économie circulaire dans ce projet a été couronnée par l’obtention d’un subside be.exemplary en 2019 (325.000 euros pour les études spécifiques et les travaux).

 

Plus d'infos sur

Le parc temporaire Evenepoel, un petit avant-goût de mediapark.brussels

15 juin 2022

Une zone de parc temporaire de plus d’un hectare sera ouverte sur le site de mediapark.brussels et accessible, via la rue Evenepoel, du 15 juin au 21 août, du mercredi au dimanche entre 14h30 et 21h. Les riverains pourront s’y promener, s’y détendre, y pique-niquer ; les enfants pourront...

Lire la suite
Le plan du parc temporaire Evenepoel. © sau-msi.brussels

La SAU cherche un pilote pour la transition de See U à Usquare.brussels

27 mai 2022

La Société d’Aménagement Urbain (SAU) a publié un marché public afin de désigner un prestataire qui sera chargé de piloter la transition entre See U, l’occupation temporaire de l’ancienne caserne Fritz Toussaint à Ixelles qui...

Lire la suite
© See U

La SAU recrute

23 mai 2022

Pour compléter son équipe, la Société d’Aménagement Urbain cherche un(e)

 

Chef de projets « Zones stratégiques »....

Lire la suite
© sau-msi.brussels